HISTOIRE DE LA 79TH DIVISIONS D'INFANTERIE

-

"The Cross Of Lorraine"

          

La 79e Division d’Infanterie américaine est créée en août 1917. Transportée en France en juillet 1918, elle a le temps de prendre part aux dernières offensives sur la Meuse et en Argonne, au prix de lourdes pertes (plus de 7000 hommes).
C’est en mémoire de ces combats héroïques qu’elle adopte son insigne, la Croix de Lorraine, avant de rentrer aux Etats-Unis en mai 1919.



 

La 79e Division, réactivée le 15 juin 1942 à Camp Pickett, en Virginie, passe deux ans à s’entraîner dans le Tennessee, puis en Californie, avant de gagner la côte est.
Elle embarque pour la Grande-Bretagne en avril 1944 et y perfectionne sa préparation en vue des combats à venir sur le continent.

 

Le débarquement de la 79e DI se déroule entre le 12 et le 14 juin à Utah Beach. Regroupée à l’ouest de Sainte-Mère-Eglise, la division « Croix de Lorraine » relève la 90e DI aux environs de Valognes, remonte la presqu’île du Cotentin et reprend aux Allemands le fort Roule qui défend Cherbourg.
Elle parvient à s’emparer de La Haye-Du-Puits le 8 juillet mais comme pour l’ensemble du front américain, il faudra attendre l’opération COBRA et ses bombardements intensifs, pour parvenir à percer le front allemand.

Le 26 juillet, la 79e passe la rivière AY à la suite de la 8e DI et après la percée victorieuse d’Avranches, la division prend part au gigantesque coup de faux opéré sur les arrières allemands par la 3e armée de Patton.

Elle arrive à Laval le 6 puis traverse la Sarthe, au Mans le 8 août. La débandade des défenses allemandes à partir du 15 août permet à la 79e DI de poursuivre son avance sur Dreux, puis jusqu’à la Seine.
Arrivée le 17 à hauteur de Mantes, la division parvient à établir une tête de pont sur la Seine à hauteur de Gassicourt, puis à la conserver en dépit des nombreuses contre-attaques menées par l’ennemi entre le 20 et le 27 août ; facilitant ainsi la libération de Paris.

Insigne de la 79th

Ecusson de la 79th Infantry Division - "Cross of Lorraine"

 

Crest du 313 Regiment

de la 79th

 

Crest du 314 Regiment

de la 79th

 

Crest du 315 Regiment

de la 79th

Après la bataille de Normandie, la 79e DI prend la direction de la Belgique en parcourant 300 kms en 72h et y pénètre près de Saint-Amand cependant, elle ne continue pas sur sa lancée et est détournée vers le sud-est dans la région de Joinville, en Lorraine, où elle arrive le 10 septembre 1944.
Reprenant sa marche le 18 vers Lunéville puis les forêts de Monden et Parroy, les combats se poursuivront jusqu’au 22 octobre, avant que la 79e ne soit retirée du front pour trois semaines de repos.
Retour le 13 novembre aux alentours de Montigny et, s’emparant de Frémonville, elle se dirige sur Strasbourg où elle établit des positions défensives au nord de la ville.


Le 1er janvier 1945, le secteur tenu par la 79e DI entre Lauterbourg et Wissembourg devient la cible de l’opération NORDWIND (vent du nord), attaque surprise allemande déclenchée contre le nord de l’Alsace dans le but de soulager les forces engagées dans les Ardennes.
La division subit l’assaut des panzers et repousse l’ennemi à Hatten et Rittershoffen, avant de se positionner sur la Moder, au sud d’Haguenau, où elle met un terme à l’avance ennemie.
La 79e DI pénètre en Allemagne. Elle est placée en réserve jusqu’au 24 mars où elle traverse le Rhin puis atteint en combattant le canal Rhin-herne le 29.

Elle atteint la Ruhr le 9 avril puis établit une tête de pont à Kettwig et participe au nettoyage du cœur industriel allemand jusqu’au 13 avril.
Le 16, la division est retirée du front et chargée d’assurer l’ordre dans la région de Dortmund jusqu’à la fin des hostilités.

Affectée à des tâches d’occupation dans les Sudètes, en Tchécoslovaquie puis en Bavière elle est rapatriée aux Etats-Unis et dissoute en décembre 1945.


 

Décorations reçue par la 79th Infantry Division

3 Medal of Honor
 

 

13 Distinguish Service Cross
 

 

1 Distinguish Service Medal
 

 

962 Silver Star
 

 

11 Legion of Merit
 

 

27 Soldier Medal
 

 

4916 Bronze star
 

 

10971 Purple heart
 

 

78 Air Medal
 

La 79th Infantry Division « Croix de Lorraine » aura passé 248 jours au combat.
    
Sur un effectif total de 15600 personnels dont 880 officiers, il y aura :

2476 tués au combat
 
10976 blessés

1699 portés disparu en action

Pendant cette période, la 79e aura fait 35466 prisonniers de guerre.